Voyager seul(e), une bonne option ?

Voyager seul, une bonne option

Voyager seul(e) n’est pas nouveau, cependant vagabonder à travers le monde avec unique compagnon son sac à dos n’est pas monnaie courante (quoi que).  De plus en plus de routards commencent à voyager seul.  C’est le choix de nombreux voyageurs, afin d’y trouver la paix et la liberté. Ce mode de voyage se démocratise progressivement pour cause, une échappatoire à nos sociétés souvent trop rigide, une remise en question de nos besoins, nos envies afin de laisser place à plus de bonheur et de joie de vivre. Mais n’oubliez pas, un bon voyage nécessite une bonne préparation avant de partir. Car organiser un road-trip à travers le globe signifie se mettre à jour sur les VISA, les vaccins, les saisons (oui la nature est capricieuse et réglée sur mesure), ainsi que de nombreux documents administratifs que nous verrons bientôt dans un autre article de ce blog. Mais pas d’inquiétude, après l’effort, vous pourrez partir sereinement à l’aventure, et seul pourquoi pas ? Ma propre expérience en témoigne, il n’existe pas d’âge parfait, il suffit de se sentir prêt. Ne déplorez pas le fait de voyagez seul. Les compagnons de voyage se trouvent déjà sur tout le long de votre route…

Premièrement, voyager seul permet de quitter sa zone de confort. Une fois décidé il faut se lancer ! Lorsque l’on voyage, le chemin, ce n’est pas juste voir des paysages mais une ouverture sur soi-même, apprendre à se connaitre, apprendre à savoir ce que l’on veut et bien sûr ce que l’on ne veut pas. De plus vous choisissez le rythme que vous voulez, pourquoi vous presser ? Apprenez à vivre sans espace-temps. Bien que dans nos sociétés nous courrons sans cesse après-lui, il est indispensable de vous reconnecter avec le présent et vos actions de tous les jours. Il est possible que votre temps d’adaptation en tant que routard seul soit mitigé. L’absence de repères peut-être déstabilisant mais je peux vous le garantir vous vous y habituerez rapidement. Si ce n’est pas le cas poursuivez encore votre chemin et vous verrez vous n’êtes pas si seul.

Partir seul ne signifie pas voyager seul finalement. Les rencontres et la nature sont souvent l’essence même du voyage, ce qui vous permet d’avancer, d’être curieux, d’avoir l’envie de poursuivre votre aventure. Vous qui me lisez, êtes vous tombés amoureux d’une personne actuellement votre petit-amie ou même votre femme ? Vous vous reconnaitrez, de belles histoires se forment de part et d’autre du globe grâce à la magie du voyage. C’est tout un réseau d’amis, de connaissances que l’on reverra peut-être ou peut-être pas mais ce qui est sûr c’est que les moments que vous allez partager eux ne vous quitteront jamais. Rien ne vous interdit de partager quelques chemins avec d’autres globetrotters rencontrés par le biais d’auberges de jeunesse ou d’excursions réalisées.

Le travail sur soi est partie intégrante d’un voyageur seul. Il existe des moments compliqués voir triste sans compagnon de voyage mais tout voyageur en ressort grandi. C’est à travers des diversités naturelles, culturelles et géographiques que se forgera une vision du monde plus positive, plus accessible. Le monde n’est en fait qu’une terre d’opportunité lorsqu’on voyage. Où ? quand ? comment ? STOP ces questions n’interviennent plus, pour le moins de façons imposées. Vous êtes alors seul mais maître de toutes vos décisions. Vos relations aux autres se bonifient par le temps, vous apprécierez d’avantage l’hospitalité dans certains pays. L’expérience chez l’habitant en témoigne, les gens sont surprenants et vous offrent parfois beaucoup plus que ce que vous attendiez (le contraire existe aussi malheureusement …). Mais c’est généralement avec le sourire aux lèvres que les personnes qui vous accompagneront tout au long de ce périple, vous aideront à avancer.

Cet à travers de nombreuses destinations que beaucoup rêves de voyager : San Francisco, Tokyo, Lisbonne, Trondheim, Ushuaia, les Seychelles, les Maldives etc, il y en a pour tous les goûts. Il faut oser voyager seul, bien que cela vous fasse peur, l’aventure en solitaire est jonchée de nouvelles rencontres qui seront à coup sûr inoubliables. Si cette optique de voyage vous semble trop risquée, certaines agences de voyages vous proposent des tours organisés. Même un weekend si vous n’êtes pas un amateur de voyage, il faut commencer quelque part. Quant aux voyageurs confirmés, déjà accros au sac sur le dos, carte en main. Vous êtes des témoins importants du bonheur et de la maturité qu’apporte le voyage, alors partagez le !

Un dernier message pour les plus sceptiques, l’argent nerf de la guerre est indispensable pour un budget voyage, cependant les couts peuvent être grandement réduits avec un peu de connaissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Donec eget quis, non elementum lectus suscipit et, nec ipsum efficitur. ut